Le résultat d'un handicap de jeu au tennis est calculé en additionnant tous les jeux gagnés par joueur et en appliquant ensuite le handicap.

 

Par exemple, si le joueur A bat le joueur B 7-6 6-7 7-6, le joueur A a gagné 20 jeux contre 19. Un pari avec un handicap de -0,5 sur le joueur A serait gagnant, car 20 - 0,5 (= 19,5) est supérieur à 19.

 

Le joueur A peut gagner le match et pourtant perdre le handicap de -0,5. Si, par exemple, le match du joueur A contre le joueur B donnait 7-6 2-6 7-6, le total des jeux gagnés par le joueur A serait de 16 et le joueur B aurrait gagné 18 jeux. 

 

16 - 0,5 est inférieur à 18. Par conséquent, un pari à handicap sur le joueur A serait perdant.