Les paris en direct sont mis « en attente » pour une durée courte et limitée afin de protéger toutes les parties impliquées contre les ralentissements et accélérations des flux d'événements.


À l'issue de cette courte période, tous les paris « en attente » (quels que soient l'équipe ou le joueur sur lesquels portent les paris) sont acceptés si l'état de la partie n'a pas fait l'objet d'évolutions. Dans les cas où l'événement a fait l'objet d'évolutions, tous les paris « en attente » (quels que soient l'équipe ou le joueur sur lesquels portent les paris) sont rejetés.