Un pari à double handicap que vous placez partage votre mise en deux : chaque pari aura les mêmes cotes, mais avec un handicap simple différent.

 

Par exemple :

Real Madrid -1 et -1,5, 1,926

Barcelone +1 et +1,5, 2,0

 

Un client qui mise 100 € sur le Real Madrid a placé en fait deux paris distincts sur le Real Madrid : 50 € sur le Real Madrid avec un handicap de -1 à 1,926 et 50 € sur le Real Madrid avec un handicap de -1,5 à 1,926.

Un client qui mise 50 € sur Barcelone a placé en fait deux paris distincts sur Barcelone : 25 € sur Barcelone avec un handicap de +1 à 2,0 et 25 € sur Barcelone avec un handicap de +1,5 à 2,0.

Si le Real Madrid gagne par 2 buts d'écart ou plus (par ex., 3-1), le client ayant parié sur le Real Madrid avec un handicap de -1 et -1,5 remporte les deux paris et une somme de 96,3 € + 96,3 €. Quant au client ayant parié sur Barcelone avec un handicap de +1,5 et +1, il perd ses deux paris et l'intégralité de sa mise de 50 €.

Si le Real Madrid gagne par exactement 1 but d'écart (par ex., 2-1), le client ayant parié sur le Real Madrid avec un handicap de -1 et -1,5 se retrouve avec un pari à égalité et un pari perdu. Ce client se verra rembourser la moitié de sa mise initiale de 50 €. L'autre moitié est quant à elle, perdue. Le client ayant parié sur Barcelone avec un handicap de +1 et +1,5 se retrouve avec un pari à égalité et un pari perdu. Le pari à +1 ayant débouché sur une égalité, la mise de 25 € lui est remboursée. Le pari à +1,5 est quant à lui vainqueur et le client remporte donc 50 €, pour un total de 75 €.

Si le Real Madrid ne gagne pas le match (par ex., 0-0), le client ayant parié sur le Real Madrid avec un handicap à -1 et -1,5 perd ses deux paris, donc l'intégralité de sa mise de 100 €. Le client ayant parié sur Barcelone +1 et +1,5 remporte ses deux paris et la somme de 50 € + 50 €.